Généralités

Définition

Soit \mathcal{D}, un ensemble de nombres réels. Définir une fonction f sur l'ensemble \mathcal{D}_{f}, c'est associer à chaque réel x de \mathcal{D}_{f} un unique réel y. On note : \begin{array}{lccc} f : & \mathcal{D}_{f} & \rightarrow & \mathbb{R} \\  & x & \mapsto & y=f(x) \\ \end{array} 

  •  \mathcal{D}_{f} est l'ensemble de définition de la fonction f 
  •  x est un antécédent de y par la fonction f 
  •  y = f(x) est l'image de x par la fonction f


Remarque : x est une variable qu'on peut remplacer par une autre lettre : t \mapsto f(t) Attention : f(x) est un nombre, alors que f est une fonction (une boîte noire).


Exemples : 

  • On note la température d'une ville entre 8h et 20h. A chaque instant t compris entre [8 ; 20], on associe la température mesurée f(t). Ainsi s'il fait 10°C à 9h, on note : f(9) = 10. L'ensemble de définition de f est [8 ; 20]. 
  •  Soit g la fonction définie sur [-4 ; 7] par : g(x) = 3x^2 + 2x -1 L'ensemble de définition de g est [-4 ; 7]. On associe le nombre -2 à 3 × (-2)² + 2 × (-2) - 1 = 7. Ceci se note : g(-2) = 7. 
  •  Soit h la fonction définie par : x \mapsto \dfrac{1}{x-3}. h(6) = \dfrac{1}{3}. L'image de 3 par h n'existe pas. L'ensemble de définition de h est \mathbb{R}\backslash\lbrace3\rbrace.

Représentation graphique

Définition :

Dans un plan muni d'un repère, la courbe représentative de la fonction f est l'ensemble des points \text{M} (x~;~y) tel que :    

  •  L'abscisse x appartient à l'ensemble de définition de f ;    
  •  L'ordonnée y est l'image de x par f : y = f(x).
sans-titre-7.png

Exemple : soit f la fonction définie sur \mathbb{R} par f(x) = (x - 2)^2 - 5. Table de valeurs :

x -1 0 1 1,5 1,75 2 2,25 2,5 3 4
f(x) = (x - 2)^2 - 5 4 -1 -4 -4,75 -4,94 -5 -4,94 -4,75 -4 -1

Résolution graphique(unité le centimètre) :

sans-titre-8.png

Résoudre : f(x) = 1,25 

  •  Résolution graphique :  S = {-0.5 ; 4.5} 
  •  Résolution algébrique : Supposons qu'il existe un réel x vérifiant f(x) = \dfrac{5}{4} D'où : (x - 2)^2 - 5 = \dfrac{5}{4} \Rightarrow (x - 2)^2 = \dfrac{25}{4} \\ \Rightarrow (x - 2)^2 - \dfrac{25}{4} = 0 \\ \Rightarrow \left(x - 2 - \dfrac{5}{2} \right) \left(x - 2 + \dfrac{5}{2} \right) =0 \\ \Rightarrow x = \dfrac{9}{2} \text{ ou } x = -\dfrac{1}{2} Vérification : f \left(\dfrac{9}{2} \right) = \dfrac{5}{4} et f \left(-\dfrac{1}{2} \right) = \dfrac{5}{4}. S = \lbrace -\dfrac{1}{2} ; \dfrac{9}{2} \rbrace.

 

Résoudre f(x) < 1,25 graphiquement revient à :  S = ]-0.5 ; 4.5[

Résolution graphique :  S = \emptyset

  • Résolution algébrique : Supposons qu'il existe un réel x vérifiant f(x) = -6 D'où : (x - 2)^2 - 5 = -6 \Rightarrow (x - 2)^2 = -1 Un carré est toujours positif, ainsi il y a contradiction. S = \emptyset

Variation d'une fonction

1. Fonctions croissantes

Définition :

On dit qu'une fonction est croissante sur un intervalle I lorsque : pour tous a et b \in I, on a : a \le b \Rightarrow f(a) \le f(b).

Remarque : l'ordre est conservé.

Exemple : La fonction f définie par : f (x) = (x - 2)^2 - 5 est croissante sur l'intervalle [2 ; 4] (voire sur [2 ; +\infty[).

2. Fonctions décroissantes

Définition :
On dit qu'une fonction est décroissante sur un intervalle I lorsque : pour tous a et b \in I, on a : a \le b \Rightarrow f(a) \ge f(b).

Remarque : l'ordre est inversé.

Exemple : La fonction f définie par : f (x) = (x - 2)^2 - 5 est décroissante sur l'intervalle [-1 ; 2] (voire sur ]-\infty; 2]).

3. Tableau de variation

Le sens de variation d'une fonction f est résumé par un tableau. Exemple : Le tableau de variation de la fonction f définie par : f (x) = (x - 2)^2 - 5 est : \begin{tabvar}{|c|CCCCC|} \hline x & -\infty &  & 2 & & +\infty \\ \hline f(x) &  & \decroit & \niveau{1}{2} -5 & \croit & \\ \hline \end{tabvar}

4. Extrémum

Définition :
Soit f une fonction définie sur \mathcal{D}_{f} et un réel a \in \mathcal{D}_{f}. f(a) est le maximum M de la fonction f sur \mathcal{D}_{f} si pour tout x de \mathcal{D}_{f}, on a : f(x) \le f(a). f(a) est le minimum m de la fonction f sur \mathcal{D}_{f} si pour tout x de \mathcal{D}_{f}, on a : f(x) \ge f(a).

Exemple : la fonction f définie par : f (x) = (x - 2)^2 - 5 a pour minimum -5. Il est atteint en 2. Sur l'intervalle [-6 ; -3], f a pour maximum 59 atteint en -6.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Merci à vous d'être venu sur le site !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site